Nos formations

Apprenez + et encore plus vite !

Des formations complètes (cours, exercices, quiz) pour progresser dans votre carrière et sortir du lot !

Découvrir les cours

Plus de 30h de formations disponibles

Lettre ouverte : Pourquoi je ne gagne pas plus d'argent ?

Quelques règles qui régissent ma vision du monde professionnel et économique.

Article publié le 20/12/2021, dernière mise à jour le 19/09/2023

On ne va pas se mentir, j'ai la chance de très bien gagner ma vie grâce à mon activité de développeur freelance. Mais à terme, j'aimerai pouvoir vivre aussi confortablement grâce aux revenus de mes formations, et c'est possible, c'est plutôt bien parti d'ailleurs, mais ça prend du temps.

Pourtant quand je regarde certains formateurs, et certains "entrepreneurs", je me rends compte que certains y arrivent beaucoup plus vite que moi, alors j'ai commencé à regarder ce que chacun fait.

Et en réalité, je suis content de progresser moins vite. Tout simplement parce que la plupart de mes valeurs et de mon éthique de travail est incompatible avec la plupart de leurs stratégies.

Alors voilà quelques règles qui régissent ma vie au jour le jour :

Règle n°1 : Je ne vends pas de rêve

Dans toutes les formations que je propose, je dois créer des pages de vente pour donner au gens l'envie de l'acheter, car après tout ça fait partie de mon métier.

Mais je met un point d'honneur à ne jamais mentir, déformer la vérité ou donner de faux-espoir quoi qu'il en coûte, même si je suis persuadé de la qualité de mes formations, même si la formation pourrait se vendre 10x mieux.

Je ne vais pas vous proposer de "Devenir freelance pour doubler votre salaire", parce qu'il se peut que vous ayez du mal à trouver des clients, et ce, malgré tous les bons conseils que je peux vous donner.

À partir du moment où une phrase d'accroche peut s'avérer fausse pour une seule personne, alors je ne la vendrai jamais comme une généralité. Dehors les vendeurs de rêve.

Règle n°2 : Pas de publicité ciblée

Je n'ai rien contre la publicité en générale, mais la publicité ciblée comme on peut la retrouver sur Google, Facebook et toutes les autres plateformes impliquent trop de dérives à grande échelle.

Récolte massive de données, contournement des règlementations pour la revente ou l'utilisation à outrance, catégorisation et sur-analyse sont des conséquences du financement de la publicité ciblée par les annonceurs.

J'ai choisi la voie lente, mais organique et raisonnée : Les gens me découvrent au travers de mes articles, me suivent sur ma newsletter et si jamais ils aiment mon travail et que mes formations les intéressent, ils me financent de cette manière.

Règle n°3 : Faire des investissements vertueux

Bourse, Cryptos, NFT, etc... Dans la plupart des investissements promettant le plus de bénéfices se cache un détail sur lequel tout le monde ferme les yeux.

On ne va pas passer par quatre chemins, si vous achetez bas et que vous revendez haut, c'est parce que de l'autre côté, il y a en a un qui a vendu bas, acheté haut, et perdu de l'argent au passage.

Autrement dit, on mise sur le fait que d'autres vont perdre de l'argent pour que l'on puisse en gagner, et ce n'est pas la conception que j'ai de quelque chose de positif, de vertueux.

Et même l'investissement immobilier peut avoir un impact négatif sur la vie des gens :

Acheter quelques biens pour les mettre en location, pourquoi pas ? Mais acheter des biens à tour de bras pour les mettre sur AirBnB, encourager une pénurie des logements locatifs et au final faire grimper le prix des loyer juste pour s'enrichir, ça me pose de sérieux problèmes.

Règle n°4 : Pas d'optimisation fiscale

Même si l'optimisation fiscale est légale (contrairement à l'évasion), cela ne signifie pas qu'elle est éthique pour autant.

En déplaise à certains et mon discours sonnera peut-être démagogique mais étant issu d'une famille plutôt très modeste, j'ai reçu une éducation gratuite, une bourse pour continuer mes études, des soins gratuits et sûrement beaucoup d'autres choses que j'oublie.

Toujours est-il que je ne vois pas la raison pour laquelle je me défilerai de payer des impôts, et donc refuser de contribuer à financer ce dont j'ai moi-même profité, tout ça pour m'enrichir personnellement un peu plus vite ?


À noter que tous ces choix sont les miens, et qu'ils n'ont qu'une seule vocation : que je sois fier de me voir dans la glace avant d'aller dormir.


Christine Roy sur Unsplash

Vous avez terminé l'article ?

Commentaires (0)

pour laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l'instant